RPG
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 DTB — Qui comprend l’humanité recherche la solitude. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité


Invité





MessageSujet: DTB — Qui comprend l’humanité recherche la solitude. »   Dim 6 Jan - 14:32


Dominic Thomas Boyd


Bonjour, je m'appelle Dominic Thomas Boyd mais en général on m'appelle Dom en général. Je suis né(e) le 4 Mars à Belfast et j'ai 33 ans. Je suis Patron du Irish Pub. Ancien militaire. Organisateur de Fight club dans la cave de mon établissement., célibataire et hétérosexuel.

Je suis PTSD (Post Traumatic Stress Disorder), Rugueux, Peu accommodant mais quand même bon vivant, fêtard, dragueur. Mon pass est valide.

Il faut savoir J'ai plusieurs tatouages sur le corps. Notamment le prénom Lili entre les omoplates. Suite à une explosion de mine trop près de moi j'ai perdu l’ouïe dans mon oreille gauche.


L'avatar que j'ai choisi est tom hardy et c'est un inventé. J'appartiens au groupe civils et pour mes images je dois créditer tumblr & kusumitagraph'. Le code du règlement est : ok par Naileen.
Spoiler:
 

J'adore les tatouages - je suis pas très bavard - j'aime les filles - j'aime coucher avec des filles - d'ailleurs elles ont souvent des boissons gratuites si elles sont jolies - même si elles ne sont pas jolies en fait - les tatouages j'adore ça et j'en ai plein - je mets les filles au défi de venir les compter - j'évite de penser à Lili - j'ai le gout du sang dans la bouche - j'ai un blocage quand j'entends parler Russe - je suis dvenu claustrophobe - je n'aime pas l'idée d'être enfermé - je n'aime pas parler de mon passé à la guerre - suite à une explosion de mine trop près de moi j'ai perdu l'ouie dans l'oreille gauche - je porte ls cheveux courts - j'ai hérité de l'accent irlandais de mon père - j'aime rigoler - je ne suis pas contre une baston - je pourrais entrer chez les rebelles - ...

- Que pensez-vous de Belfast actuellement (politique, géographie, les rebelles ... ) ? Je n'en pense rien. J'ai toujours aimé ma ville mais je n'ai pas été affecté par ces changements. Le chaos à la guerre je l'ai vu. Ca ne me fait ni chaud ni froid. Mais ça me fait de la clientèle au bar. Les Rebelles les gens qui en ont mars font aussi marcher mon commerce interdit, mon arène de Fight Club.
- Que pensez-vous du gouvernement actuel ? Je n'ai pas de conscience politique, je ne réfléchis pas si ils sont bon ou mauvais, ils me laissent en vie c'est ce qui compte. Je n'ai pas peur, mais je ne les défie pas non plus. Je pense qu'en tout cas en apparence ils font de leur mieux. Après si j'étais amené à me faire arrêter ou parler intensivement avec un rebelle je pourrais changer. je ne suis pas influençable, mais j'ai l'esprit ouvert.
- Comment voyez-vous votre personnage évoluer sur le forum (cela n'est pas obligé de se réaliser dans l'absolu) ? Je n'en sais rien du tout. Cela pourrait être intéressant qu'il se fasse arrêter, il ne supporterait pas trop bien la prison vu son passé. Ou alors il pourrait devenir Epine. Je ne sais pas il faudrait voir avec les gens qui veulent se lier à moi :)

❞ Il y a là la peinture, les oiseaux, l'envergure, qui luttent contre le vent

Ma mère est anglaise. Une anglaise pure souche. Et j'ai beaucoup hérité d'elle je dois avouer. J'ai son charme et son sourire ravageur. Celui qui lui a permis de séduire mon père, un irlandais moyen. «oh ma chérie tu as mis au monde le bébé le plus magnifique» s'extasiait mon père. Je pense qu'il ne m'avait pas bien regardé mais que voulez vous. J'ai eu la chance d'avoir la double nationalité anglais par ma mère et irlandais par mon père. Et je dois vous avouer que ça a été utile plus d'une fois -mais ceci est une autre histoire. Ma famille débordait d'amour, et j'ai jamais eu à me plaindre même si l'argent entrait par accoups. Je n'ai manqué de rien et je ne demandais pas non plus la lune. Je voulais des parents qui m'aimaient. Et je les avait. June, institutrice et Paul, charpentier.

❞ Il y a là les bordures, les distances, ton allure, quand tu marches juste devant

Je devais avoir cinq ans la première fois que je l'ai vue. Elle était toute petite. Seulement deux ans vous imaginez. Mais j'ai tout de suite su qu'elle et moi nous serions amis. Intuition de gamin ou signe du destin appelez ça comme vous voulez. Pour ma part je l'ai su. Elle avait trois ans de moins que moi et je ne m'étais pas trompé nous étions devenus inséparables. Il y avait rarement Dominic sans Lili et vice-versa. Ça amusait tout le monde. «c'est sûr qu'ils vont se marier Dominic et Lili» disait une de nos camarades. Mais nous on pouffais de rire et on allait jouer un peu plus loin. Ils sont fou les gens. Je vais pas l'épouser. C'est ma copine. Quelles drôles d'idées ils peuvent avoir les gens. Je l'aimais plus que tout, mais en amie. J'avais des amoureuses, et elle des amoureux.

❞ Il y a là les fissures, fermées les serrures, comme envolés les cerfs-volants

L'école ça ne me plaisait pas plus que ça. Je suis quelqu'un de plus manuel qu'autre chose. Quand je n'étais pas sur les bancs d'école j'aidais mon père à l'atelier. D'ailleurs si j'allais à l'école c'était pour faire plaisir à ma mère, l'institutrice. Je faisais tout ce que je pouvais pour les aider. Dans les tâches ménagères, dans les travaux de notre petite maison qui avait beaucoup de soucis. «tu n'es pas obligé de faire ça Dominic. C'est à ton père et moi de nous occuper de toi, pas l'inverse» mais je ne les écoutait jamais et passais mon temps soit à courir, à aider mon père ou à traîner avec Lili.


❞ Il y a là la littérature, le manque d'élan, l'inertie, le mouvement

Et puis en fait... ce que disaient les gens était vrai. Lili ... était comme ma sœur. La sœur que je n'avais jamais eue. Et pourtant. Plus elle grandissait. Plus elle embellissait. Et plus je tombais amoureux d'elle. L'amour c'est vicieux. Ça te prend par surprise et ça ne te lâche plus. Je devenais beaucoup trop jaloux à la voir avec des garçons. Et mon cœur se serrait quand je devais la voir. Je me suis haï un moment parce que ça ruinerait notre amitié. «je t'aime Dominic» j'ai cru que mon cœur allait exploser ce jour là. De bonheur et aussi parce que ... je venais de réaliser que je l'avais toujours aimée. Ça avait toujours été elle et que nous aurions pu avoir tellement de temps en plus ensemble. Mais je m'acharnais à rattraper le temps perdu. Je ne voyais que de l'amour pour nous. Et du bonheur, dans cette même ville.

❞Parfois on regarde les choses, telles qu'elles sont, en se demandant pourquoi

Mais les choses ont commencé à devenir difficiles. Le service militaire. Et comme nous n'étions pas mariés, je n'avais pas le choix. Et quelque part ... j'aidais mon pays. Je pensais n'y rester qu'un ou deux ans au maximum. La demander en mariage pendant une de mes permissions pour m'assurer un retour. Je pensais qu'elle me supporterait. Et elle l'a fait. Les entraînements étaient intensifs. Mais je tenais le coup persuadé du bien-fondé de mon idée de n'y rester que peu de temps. «mon fils je t'en pries. Si tu ne reste pas pour nous reste au moins pour Lili. Je t'en pries Dominic ...» voilà les dernières paroles que j'entendis de la bouche de ma mère. Le sac sur l'épaule. Je remonte l'allée vers la maison de Lili. Je sais qu'elle m'attend. Les yeux rougis mais elle niera avoir pleuré. Je sais qu'elle est forte. Elle est sur le perron et je dépose un tendre baiser sur ses lèvres. Je lui promet de lui écrire, tout lui dire. Et ne jamais me séparer de sa photo.
A la première escale au pays inconnu je file dans un endroit nouveau, on y parle de tatouages. Garder des traces sur le corps ne m'avait jamais tenté mais ... la première chose que je me fis tatouer fut son prénom au creux de mes omoplates. Et d'autres ont suivi. Tous pour elle. J'attendais ses lettres avec impatience pour y répondre à mon tour. «allez c'est qui cette fille à qui tu écris. Allez Boyd dis nous tout, fait partager» jamais je n'en parlerais, notre amour nous regarde, ma famille, les miens, ça me regarde. Personne n'a besoin de le savoir. Pensant à son bonheur avant le mien, et surtout au futur que nous aurions tout les deux si je rentrais vite, je me suis plongé dans la mission. Et j'y ai perdu mon âme ... et une oreille.

❞ Parfois on les regarde, telles qu'elles pourraient être, en se disant pourquoi pas

Je n'aurais jamais du partir. Deux longues années loin d'elle étaient une mauvaise idée. La preuve. Ma mère est morte dans un accident de voiture. Et je ne pensais qu'à elle voilà pourquoi pendant une mission en Russie, je me suis fait capturer comme un bleu. Et j'ai pourri en cellule, bouffé leur nourriture infâme en me demandant un peu plus chaque jour quand j'allais la revoir. Son visage était la seule lumière au bout de mon tunnel. Les jours devenaient pareil et j'ai perdu toute notion du temps. Et on m'a libéré. Pourquoi je n'en sais rien on m'a dit qu'elle n'avait pas été mise au courant et c'était mieux. Ils m'ont échangé pour un autre. Ils ... je suis revenu à Belfast changé. Je suis devenu un être dur. Une personne qui ne peut plus la côtoyer. Alors j'ai fait ce qui a été pour moi le plus dur. Je l'ai quittée. «Regarde moi Dom! Regarde moi au moins quand tu fous ma vie en l'air. Tu n'es qu'un lâche!» c'était il y a sept ans mais ... ça reste gravé dans mon esprit

❞ Il y a là les mystères, le silence,ou la mer qui luttent contre le temps.

J'ai changé de vie. Je ne suis plus la personne honnête et attentionnée que j'étais. je me suis endurci. Je n'ai parlé à personne de la prison. J'ai repris le pub irlandais de Belfast et la guerre. Tout ça ne m'a pas le moins surpris. Je ne desserre plus les dents à présent. Je suis austère. Je suis bourru. Je suis une forte tête. Je mène ma barque comme je le peux. Et surtout. j'ai pris le gout au sang. A la douleur. Je ne suis pas Rebelle mais je pourrais bien l'être. J'organise en secret dans ma cave des "Fight Club". Ou je prends souvent part. Je ne me suis jamais fait chopper, mais ça ne me fait pas peur du tout! Je n'ai plus peur. Et la seule chose m'ancrant dans ma vie passée c'est cette encre sur ma peau. Peau que je couvre au possible avec toutes sorte de femmes. Je ne dois pas penser à elle. Non je ne dois pas penser à Lili. Elle est mon passé. Je n'ai plus de futur.
fiche réalisée par kusumitagraph' | ex nihilo
Revenir en haut Aller en bas


MEMBRE DU GOUVERNEMENT


Nolan Seymour


MEMBRE DU GOUVERNEMENT

arrivé(e) le : : 23/12/2012
j'ai beaucoup participé : : 162
emploi : : inventeur/scientifique
Age : 28


Qui suis-je ?
Disponibilité RP :: Open

MessageSujet: Re: DTB — Qui comprend l’humanité recherche la solitude. »   Dim 6 Jan - 14:36

Reeee
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité


Invité





MessageSujet: Re: DTB — Qui comprend l’humanité recherche la solitude. »   Dim 6 Jan - 14:37

Reuh j'ammène un mâle de plus j'ai aussi fini ma fiche normalement
Revenir en haut Aller en bas


Invité


Invité





MessageSujet: Re: DTB — Qui comprend l’humanité recherche la solitude. »   Dim 6 Jan - 14:58

Reu !
Revenir en haut Aller en bas


UTILITAIRE — Saveur Inconnue


Louisa Davis


UTILITAIRE — Saveur Inconnue

arrivé(e) le : : 17/12/2012
j'ai beaucoup participé : : 1453
emploi : : Saveur


Qui suis-je ?
Disponibilité RP :: Open

MessageSujet: Re: DTB — Qui comprend l’humanité recherche la solitude. »   Dim 6 Jan - 15:12

Citation :
PTST
? xD

_________________


[color=#990033]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


TÊTE — Le Coeur


E. Aela Davenport


TÊTE — Le Coeur

arrivé(e) le : : 17/12/2012
j'ai beaucoup participé : : 1320
emploi : : chef du gouvernement


Qui suis-je ?
Disponibilité RP :: Open

MessageSujet: Re: DTB — Qui comprend l’humanité recherche la solitude. »   Dim 6 Jan - 15:16

oups plantée je me disais aussi c'est PTSD!

_________________

absente du 22 au 25
festival de musique

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


UTILITAIRE — Saveur Inconnue


Louisa Davis


UTILITAIRE — Saveur Inconnue

arrivé(e) le : : 17/12/2012
j'ai beaucoup participé : : 1453
emploi : : Saveur


Qui suis-je ?
Disponibilité RP :: Open

MessageSujet: Re: DTB — Qui comprend l’humanité recherche la solitude. »   Dim 6 Jan - 15:17

Pas très... ? ça veut dire quoi T_T

_________________


[color=#990033]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


TÊTE — Le Coeur


E. Aela Davenport


TÊTE — Le Coeur

arrivé(e) le : : 17/12/2012
j'ai beaucoup participé : : 1320
emploi : : chef du gouvernement


Qui suis-je ?
Disponibilité RP :: Open

MessageSujet: Re: DTB — Qui comprend l’humanité recherche la solitude. »   Dim 6 Jan - 15:17

xà je l'ai ajouté dans ma fiche, Post Traumatic Stress Disorder

_________________

absente du 22 au 25
festival de musique

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


UTILITAIRE — Saveur Inconnue


Louisa Davis


UTILITAIRE — Saveur Inconnue

arrivé(e) le : : 17/12/2012
j'ai beaucoup participé : : 1453
emploi : : Saveur


Qui suis-je ?
Disponibilité RP :: Open

MessageSujet: Re: DTB — Qui comprend l’humanité recherche la solitude. »   Dim 6 Jan - 15:18

Ohhhhhhhh !

_________________


[color=#990033]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


REBELLE — Identifié(e)


Jane Smith


REBELLE — Identifié(e)

arrivé(e) le : : 17/12/2012
j'ai beaucoup participé : : 357
emploi : : voleuse
Localisation : Plus proche de toi que tu ne le penses


Qui suis-je ?
Disponibilité RP :: Open

MessageSujet: Re: DTB — Qui comprend l’humanité recherche la solitude. »   Dim 6 Jan - 16:45

Welcome to the Family

Eh bien oui, tu ne rêves pas, mon petit bouchon, tu as bien été validé par un des membres de notre staff. Plein plein de possibilités s'offrent à toi à présent. Mais la première, et la plus importante, est certainement celle de passer du bon temps en notre compagnie et, crois-moi, nous y veillerons. Mais, passé cela, il faudrait que tu ailles recenser ton avatar dans ce sujet. Pense également à recenser ton double compte si tu en as un. Mais aussi, et surtout, ton métier pour que l'on puisse savoir quel genre de métier est jouable et joué.
Tu peux aussi, si tu as des personnages indispensables à ton histoire, aller créer des scénarios rien que pour toi. Tu trouveras les instructions dans ce sujet.

Mais n'oublie pas que nous aimerions en savoir plus sur toi. Certes, ta fiche est superbe, mais n'oublie pas de t'occuper de tes liens dans cette section et de tes topics dans celle-là. N'oublie pas qu'il est toujours utile de préciser ce genre de choses, notamment les liens : tu aimes savoir qui est ami avec qui? L'inverse est aussi vrai!

Les Demandes de base sont également importantes et se trouvent ici pour ce qui est des logements, colocataires ou lieux.

Maintenant, il ne me reste plus qu'une chose à te souhaiter!
BON JEU PARMI NOUS!
fiche réalisée par kusumitagraph' | ex nihilo

_________________
Jane Smith

« Without pain, how could we know joy?' This is an old argument in the field of thinking about suffering and its stupidity and lack of sophistication could be plumbed for centuries but suffice it to say that the existence of broccoli does not, in any way, affect the taste of chocolate»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


TÊTE — Le Coeur


E. Aela Davenport


TÊTE — Le Coeur

arrivé(e) le : : 17/12/2012
j'ai beaucoup participé : : 1320
emploi : : chef du gouvernement


Qui suis-je ?
Disponibilité RP :: Open

MessageSujet: Re: DTB — Qui comprend l’humanité recherche la solitude. »   Dim 6 Jan - 16:47

youpi ;D

_________________

absente du 22 au 25
festival de musique

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


REBELLE — Identifié(e)


Jane Smith


REBELLE — Identifié(e)

arrivé(e) le : : 17/12/2012
j'ai beaucoup participé : : 357
emploi : : voleuse
Localisation : Plus proche de toi que tu ne le penses


Qui suis-je ?
Disponibilité RP :: Open

MessageSujet: Re: DTB — Qui comprend l’humanité recherche la solitude. »   Dim 6 Jan - 16:48

J'aime bcp le personnage :)

_________________
Jane Smith

« Without pain, how could we know joy?' This is an old argument in the field of thinking about suffering and its stupidity and lack of sophistication could be plumbed for centuries but suffice it to say that the existence of broccoli does not, in any way, affect the taste of chocolate»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité


Invité





MessageSujet: Re: DTB — Qui comprend l’humanité recherche la solitude. »   Dim 6 Jan - 16:50

Merci. on se trouvera des liens cool
Revenir en haut Aller en bas


REBELLE — Identifié(e)


Jane Smith


REBELLE — Identifié(e)

arrivé(e) le : : 17/12/2012
j'ai beaucoup participé : : 357
emploi : : voleuse
Localisation : Plus proche de toi que tu ne le penses


Qui suis-je ?
Disponibilité RP :: Open

MessageSujet: Re: DTB — Qui comprend l’humanité recherche la solitude. »   Dim 6 Jan - 16:51

Oh vi!

_________________
Jane Smith

« Without pain, how could we know joy?' This is an old argument in the field of thinking about suffering and its stupidity and lack of sophistication could be plumbed for centuries but suffice it to say that the existence of broccoli does not, in any way, affect the taste of chocolate»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: DTB — Qui comprend l’humanité recherche la solitude. »   

Revenir en haut Aller en bas
 

DTB — Qui comprend l’humanité recherche la solitude. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ IN SECULA SECULORUM :: Anciennes fiches-