RPG
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Et si on creusait déjà nos tombes?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


TÊTE — Le Nez


Destiny Snow


TÊTE — Le Nez

arrivé(e) le : : 17/12/2012
j'ai beaucoup participé : : 612
emploi : : responsable du nez


Qui suis-je ?
Disponibilité RP :: Open

MessageSujet: Et si on creusait déjà nos tombes?    Lun 30 Mar - 15:26

Cimetière… endroit lugubre pour certains, un endroit de repos pour d’autre… Mais pour Destiny Snow c’était un endroit de douleur et de haine. Ici, civils et rebelles étaient mise à la même enseigne. Tous enterrés… Tous morts. La tombe de sa sœur se trouvait dans un endroit éloigné des autres tombes, un peu à l’écard, plus au calme… Comme ci un cimetière ne connaissait pas de silence. Marchant autour de tombes, Destiny créa une ombre sur le nom de sa sœur, observant en silence la tombe. Elle avait pleuré sa sœur, plusieurs fois, son deuil avait fini par se changer dans une haine pour l’espèce humaine. Aela n’aurait pas voulu ca… Mais Aela n’était plus de ce monde et Destiny n’était qu’une scientifique de pure race. Il n’y avait rien après la mort. Alors honorer la mémoire de sa sœur en aimant les humains ? Inutile. Aela était mort, ce n’était plus qu’un corps froid.

Destiny s’agenouillait devant la tombe, déposant un bouquet de pâquerettes. Et un petit sourire s’affichait sur ses lèvres quand elle repensait à son enfance… Combien de fois est-ce que les deux enfants n’avaient pas couru les champs pour en cueillir ? Sa main glissait sur la pierre tombale. Glaciale… comme Aela. Fermant les yeux Destiny essayait de se rappeler des bons souvenirs, ceux qui la font sourire, pas ceux qui lui font pleurer. Après une quinzaine de minutes, elle finit par se relever et de prendre le chemin par laquelle elle était venue.

Son regard s’attardait sur plusieurs tombes… Même les rebelles exécutés avaient droit à une pierre tombale. Elle reniflait son nez. Si il y avait bien des gens qui ne méritaient pas qu’on se souvienne d’eux, c’est bien les rebelles… Faudrait tous les exterminer… Nolan devrait mettre son cerveau sur ce coup, au lieu de lui créer des petites gadgets pour les affaiblir…. Un bon virus…. Certes des civils tomberaient avec, mais on ne peut pas éviter les dommages collatéraux… Et puis suffit d’avoir un anti-virus pour empêcher que tout Belfast n’y laisses sa peau…. Mais les virus n’étaient pas la meilleure tasse de thé de Nolan… elle allait elle-même devoir mettre la main à la pate si elle voulait vraiment que cela se réalise… De toute manière les rebelles avaient fait une grande erreur… Aela et Cillian n’étaient pas si mauvais que ca…. Il y avait bien pire qu’eux…. Et Destiny n’avait pas tardé à mettre quelqu’un de très cruel sur le trône. Les gens l’ignoraient, ils ne savaient pas encore trop quoi penser de Drake. Mais Destiny le connaissait bien. Ce n’était pas un ange. Loin de là… Vive le jour ou il montre son vrai visage…

Sa main touchait son arme à feu. Elle avait entendu un bruit. Elle n’avait pas pour habitude de prendre des gardes du corps avec. Elle n’aimait pas ca. De toute manière si on veut la tuer bah qu’on essaie, elle n’allait pas se cacher derrière des hommes.

« Montrez-vous… je sais que vous êtes là. »

Rebelle ? Civile ? Peu importe, elle s’en fichait. Elle n’était pas membre du doigt et n’avait pas les capacités pour arrêter quelqu’un. D’ailleurs si elle arrive à viser le cœur ca serait déjà une bonne chose, car les armes blanches… c’est pas vraiment son truc.


_________________

They say a picture says a thousand words
But I would trade a thousand pictures to hear one of yours
And I'm jealous of the angels cause they see you every day
And I see you when I'm dreaming. But it doesn't feel the same.
I Miss You, Sis' RIP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


REBELLE — Identifié(e)


Sevastien Kryssov


REBELLE — Identifié(e)

arrivé(e) le : : 27/02/2013
j'ai beaucoup participé : : 121
emploi : : Anciennement Agent secret russe


Qui suis-je ?
Disponibilité RP :: Open

MessageSujet: Re: Et si on creusait déjà nos tombes?    Lun 30 Mar - 17:26

Destiny Snow... J'ai bien du mal à y croire... Madame Destiny Snow en personne, devant moi, sans aucune protection, totalement à découvert. Je n'ai qu'à sortir mon arme et l'abattre d'une balle dans la tête. Alors pourquoi ma main s'est arrêté sur mon arme, mais ne l'a pas tiré du holster? Parce que aussi vaine qu'est Destiny Snow, elle n'appartient pas au Doigt. Et ma vendetta est contre le Doigt, et non contre la Bouche, ou les autres départements du Labyrinthe. Pourtant, il y a bien une petite voix qui me dit que John O'Brian paierait cher si Destiny Snow était entre les pattes des Epines. Des Davenport, il ne reste qu'elle et son mari inexistant. Oui, elle vaut cher dans la balance la Snow.

« Montrez-vous… je sais que vous êtes là. »

Elle a du cran. J'ai toujours respecté cela chez les femmes. Elle a beau n'être qu'une scientifique, une de celles qui a ouvert les fameuses Couveuses désormais closes, mais ce n'est pas une soldat. Et je ne m'en prends pas à ceux qui n'entrent pas dans ma catégorie socio-professionnelle. J'avance à découvert, gardant mes doigts sur mon arme, tout comme elle le fait. Je veux me tenir près, car on ne sait jamais avec ce genre de femme. Peut-être pourrait-elle m'aider? Il y avait des rumeurs, quand je travaillais encore pour le Doigt, que O'Brian et Snow ne s'entendait pas. Pourtant, il est toujours là, au sommet de la Tête, avec le couple Snow... On va très vite le savoir.

- Madame Snow. Il est bien rare de vous voir trainer dans ce coin de la ville.

Ma voix, peu utilisée ces derniers temps est chargée de mon accent russe, irréductible, bourrue et basse, à peine audible, suffisamment pour qu'elle puisse me comprendre, mais que personne ne puisse écouter notre conversation. Mon regard reste froid, noir.

- Donnez-moi une bonne raison pour ne pas vous flanquer une balle en pleine tête.

Parce que, si elle ne sait pas tirer, je sais le faire parfaitement et je n'hésiterais pas non plus. Ma sécurité d'abord. Les questions ensuite.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


TÊTE — Le Nez


Destiny Snow


TÊTE — Le Nez

arrivé(e) le : : 17/12/2012
j'ai beaucoup participé : : 612
emploi : : responsable du nez


Qui suis-je ?
Disponibilité RP :: Open

MessageSujet: Re: Et si on creusait déjà nos tombes?    Lun 30 Mar - 17:57

Au moins le voyeur finit par sortir de sa cachette. Un homme. Avec une arme. Ah quelle surprise… Destiny l’observait. Visiblement il la connaissait… Ca la surprenait toujours… Elle avait toujours l’habitude de rester dans l’ombre. Elle n’aimait pas être vue et connue, c’était mieux de rester dans l’ombre que d’être dans les spotlights…. Mais au fond cela ne devait pas la surprendre. Malgré qu’elle essayait de se mêler très peu à la populace et au règne de Drake. Tout le monde la connaissait comme la sœur d’Aela, comme la femme de Jake et maintenant comme la créatrice des couveuses et la responsable du nez…. Alors pas surprenant qu’on la reconnait.

« Il est rare de me voir trainer tout court en ville… »

Une bonne raison pour ne pas la tuer ? Destiny allait quasi lui rire au nez. Il ne la connaissait pas et ne devait pas trop essayer de la comprendre. Elle n’était ni suicidaire ni stupide, mais elle ne tenait pas plus que ça à la vie.

« Aucun… Allez-y si vous pensez que cela va vous aider à vous sentir mieux. »

De toute manière c’était ranger son arme et parler, ou lui tirer dessus pour la capturer. Destiny ne permettait pas une troisième option. SI il voulait la capturer il allait être déçu car la seule chose qu’il pourrait faire c’était ramener un cadavre. Elle refusait de terminer comme sa sœur. Autant aller pour la courte douleur n’est-ce pas. Néanmoins, n’étant quand même pas suicidaire, elle restait figée au sol, l’observant. Dans un premier temps elle avait du mal à se souvenir de lui. Bien sur son visage lui disait quelque chose, mais elle avait du mal à le remettre en place. Il était un rebelle c’est sure… Sinon il ne pointerait pas son arme sur elle, ni la menacerait.

« Sans vouloir montrer un quelconque mépris…. Mais on se connait ? «

Ce n’était pas Destiny Snow qui se préoccupait de ce qui se passait dans le département du doigt. C’était des hommes et des femmes d’action, capturés et ramenés les rebelles. Ce n’était pas du tout le secteur de Destiny. Et regarder toutes les têtes des rebelles recherchés ? Pff elle avait bien autre chose à faire. Pourtant son visage lui disait quelque chose…. Est-ce qu’elle l’aurait déjà croisé dans le passé ? Possible.


_________________

They say a picture says a thousand words
But I would trade a thousand pictures to hear one of yours
And I'm jealous of the angels cause they see you every day
And I see you when I'm dreaming. But it doesn't feel the same.
I Miss You, Sis' RIP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


REBELLE — Identifié(e)


Sevastien Kryssov


REBELLE — Identifié(e)

arrivé(e) le : : 27/02/2013
j'ai beaucoup participé : : 121
emploi : : Anciennement Agent secret russe


Qui suis-je ?
Disponibilité RP :: Open

MessageSujet: Re: Et si on creusait déjà nos tombes?    Sam 11 Avr - 8:50

Elle n'a pas froid aux yeux, la p'tite dame. Mon doigt sur la gachette picote terriblement. Qu'est-ce que j'aimerais bien lui flanquer une balle en plein front. Certes, ça n'aidera pas aux évènements, ça ne fera qu'aggraver la situation, mais qu'est-ce que ça fera du bien. Non, non, non, elle est bien plus utile comme monnaie d'échange. Mais je n'aime pas ça. John O'Brian est bien moins attaché à Destiny Snow que je le suis de Vitalia. L'échange ne serait pas équitable et il aurait toujours le dessus, car il sait très bien que je ferais absolument tout pour récupérer ma soeur. Snow me tient tête, sous-entendant qu'elle ne tient pas à la vie plus que cela. Elle a du courage, je ne peux pas le nier. Elle ne me reconnait pas. Ce qui semble normal, vu que cela fait quelques années que nous ne nous sommes pas rencontré de nouveau.

- J'ai ma tête sur les murs de la ville.

Juste à côté de celle de Smith. Pour une somme quasi identique. Si Smith est le chef des Epines, je suis un traitre au gouvernement et depuis le changement de gouvernement, et ma vendetta personnelle, le prix pour ma mort a décuplé. Je ne lui demande pas ce qu'elle vient faire ici, je m'en doute, la tombe de sa soeur et de son beau-frère se trouve un peu plus loin. Etant profondément croyant, je ne lui reproche rien, bien au contraire. Je comprends également pourquoi elle est venue seule, si ce n'est pas un piège. Après de longues secondes, je range finalement mon arme, tout en restant sur mes gardes et ne la lachant pas des yeux. Bon, de quoi qu'on parle maintenant?

- Quand arrêterez-vous de vous en prendre aux Epines?

Je n'y vais pas par 4 chemins. Parce qu'il n'y a rien d'autre à ajouter. On ne va pas parler du beau temps, des pâquerettes ou des dauphins en liberté. On est ici pour parler soit de la mort, soit de la vie. Et la vie des Epines est plus important. J'ai beau faire mon petit bout de chemin tout seul en ce moment, je reste profondément attaché au groupuscule de Smith.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


TÊTE — Le Nez


Destiny Snow


TÊTE — Le Nez

arrivé(e) le : : 17/12/2012
j'ai beaucoup participé : : 612
emploi : : responsable du nez


Qui suis-je ?
Disponibilité RP :: Open

MessageSujet: Re: Et si on creusait déjà nos tombes?    Sam 11 Avr - 9:58

Réfléchir… les affiches… Franchement Destiny avait autre chose à faire que de regarder les affiches des rebelles. Bon il y avait qui encore sur ce fichu panneau d’O’Brian ? Smith et… ooh… Kryssov ? Un sourire inattendu apparu sur les lèvres de Destiny. « Kryssov… C’est drôle… il n’y a pas si longtemps un ami me parlait de vous… » Pourquoi les scientifiques parlaient de lui hein. Bonne question. Mais Nolan et elle, étaient devenus comme deux mains sur le même ventre. Et ils parlaient de tout ensemble. Etrangement le nom de Kryssov était tombé pendant une de leurs conversation. Et voilà que quelques jours plus tard elle tombe nez à nez avec lui… La vie était fait des drôles de coïncidences n’est-ce pas …

Qu’il tire ou pas, Destiny s’en fichait un peu. La mort n’était que la mort. Elle ne croyait pas dans l’enfer ou au paradis. Alors pourquoi avoir peur ? Néanmoins il finit par prendre sa décision de ranger son arme. Bien, au moins ca l’évite de mourir si jeune. La question du rebelle la fit rire. Les gens devraient vraiment se regarder d’abord dans un miroir avant de poser des telles questions à d’autres. « Le jour ou vous allez arrêter de vous en prendre à John et ses agents… » Œil pour œil, dent pour dent…. Destiny voulait faire payer aux épines la mort de sa sœur, et Kryssov ? Mmm probablement venger sa sœur contre John. Alors quand est-ce qu’elle allait s’arrêter ? Probablement jamais… A moins qu’elle trouve un moyen efficace pour tous les anéantir d’un seul coup. Faudrait vraiment qu’elle parle à Nolan de ca. Destiny refermait sa veste jusqu’au-dessus. C’est étrange comme le vent souffle plus fort dans un cimetière qu’ailleurs…. Elle l’observait quelques moments avant de dire. « Vous ne ressemblez pas à votre sœur… » Non… Vitalia n’avait pas ce regard enflammé, un regard qui en dit long sur la personne. Pourtant elle aurait du l’avoir… Si Destiny aurait été à sa place, elle aurait déjà tenté à maintes reprises d’ouvrir la gorge de Wilson et John… Au lieu de ca elle flannait à côté d’eux telle une abeille autour d’une fleur… Non pas vraiment le même que son frère qui n’hésitait pas à tuer. Mais  les gens avaient dit peut-être la même chose sur les sœurs Destiny et Aela… et c’était pas faux. Physique elles ne se ressemblaient déjà pas, une blonde l’autre brunette… et puis le caractère était loin d’être le même. La génétique pouvait vraiment être quelque chose de compliqué et de magnifique. Vraiment difficile à manipuler dans sa totalité, c’était justement pour cette raison qu’elle adorait tant cette science de vie.

_________________

They say a picture says a thousand words
But I would trade a thousand pictures to hear one of yours
And I'm jealous of the angels cause they see you every day
And I see you when I'm dreaming. But it doesn't feel the same.
I Miss You, Sis' RIP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


REBELLE — Identifié(e)


Sevastien Kryssov


REBELLE — Identifié(e)

arrivé(e) le : : 27/02/2013
j'ai beaucoup participé : : 121
emploi : : Anciennement Agent secret russe


Qui suis-je ?
Disponibilité RP :: Open

MessageSujet: Re: Et si on creusait déjà nos tombes?    Mer 20 Mai - 20:05

« Kryssov… C’est drôle… il n’y a pas si longtemps un ami me parlait de vous… »

C'est ça, cocotte. Dis tout ce que tu veux, c'est pas ça qui me fera peur. Avec ma soeur aux griffes du gouvernement, c'est évident qu'on parle de moi, de ma soeur, de Smith, de tout ce que tu veux, mais je sais que je ne suis pas inconnu au Service de Renseignement du Doigt. Mais ils ne savent en réalité rien. Absolument rien. Vitalia n'a pas parlé, j'en suis persuadé, elle ne trahira pas sa famille, sa seule famille qui lui reste. C'est à dire moi. Je la délivrerais, je me le suis promis.

« Le jour ou vous allez arrêter de vous en prendre à John et ses agents… »

Je renacle. Elle relance la balle comme si de rien était. En vérité, elle n'a aucun contrôle et pire que ça, elle ne sait pas ce qu'il s'est passé. Jamais elle n'aurait dit ça si elle savait ce qui s'était passé au départ, au tout début de toute la merde. Elle n'est pas du monde politique. Ce n'est pas elle qui est à l'origine de tout ça. D'après les rumeurs et ce qui s'est dit, elle n'est qu'une laborantine. C'était sa soeur à la tête du gouvernement. Je ne peux pas lui en vouloir pour ça. Je n'irais pas jusqu'à dire que je la prends de pitié, Destiny reste tout de même responsable de pas mal de choses.

« Vous ne ressemblez pas à votre sœur… »

Et dire que je l'appréciais tout juste. Je relève sur elle un regard du Diable. Ma soeur est mon point sensible, c'est assez évident. Vitalia est mon point faible. Il me faut pas mal de temps avant de pouvoir ouvrir la bouche. Je n'aime pas expliquer mon passé et ce n'est pas ce que je compte faire, mais je veux préciser quelques petits détails. Je veux toujours séparer ma soeur de mon éducation, de mes choix dans ma vie, de ma carrière. Vitalia, je la vénèrerais presque. Elle n'est pas sombre comme je le suis.

- Elle n'a pas eu la même éducation.

Je mache mes mots. Je pourrais presque retourner la question, ou plutôt l'affirmation sur Destiny. Après tout, Madame Davenport était fourbe, analyste, politique. Madame Snow est plus terre-à-terre, elle vit sur les sentiments, cela se remarque dans son regard. Faire celle qui n'est pas touchée par la mort de sa soeur, ce n'est qu'une façade, et cela se voit, car c'est la même façade qui couvre mes traits. Mais je ne desserre pas les machoires pour revoyer l'ascenseur.

- Je suis désolé pour votre soeur. Elle ne méritait pas de partir ainsi. Je sais que mes paroles n'y changeront rien, mais je sais aussi que malgré nos différences, je respectais les Davenport.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


TÊTE — Le Nez


Destiny Snow


TÊTE — Le Nez

arrivé(e) le : : 17/12/2012
j'ai beaucoup participé : : 612
emploi : : responsable du nez


Qui suis-je ?
Disponibilité RP :: Open

MessageSujet: Re: Et si on creusait déjà nos tombes?    Ven 22 Mai - 13:35

Elle chute intérieurement. Destiny pliait légèrement les yeux. Elle n’aimait pas qu’on parle d’Aela. De plus elle n’était pas sure de la sincérité de ce jeune homme qui disait avoir eu du respect pour les Davenport. Really ? Pensait-il qu’elle allait le croire une seule seconde ? Il faisait partie des épines, il aurait pu empêcher que tout cela arrive. Oui, elle ne devait pas basculer et croire ses mensonges. Il n’était pas mieux que tous les autres. Et même si d’une certaine optique Destiny et Sevastien avaient des points en commun, certains aspects étaient bien différent. Il voulait se venger pour une sœur encore vivante, elle c’était pour sa sœur morte. Il avait encore une toute petite étincelle de chance d’avoir une fin heureuse… Minime mais ça pouvait toujours se faire… Destiny par contre la fin était déjà écrit, il n’y avait plus que la vengeance qui comptait. Le regard de Destiny tombeait sur les tombes.

« De toute manière… Personne ne mérite de partir … Mais c’est le cycle de la vie. »

Masquer ses sentiments était une chose qu’elle avait l’habitude de faire. Surtout quand il s’agissait sa famille. La colère c’est pour dans le laboratoire, comme stimuli pour le travail. La douleur c’est pour dans ses rêves. L’indifférence c’est pour l’extérieur.

« Pourquoi est-ce que vous ne tirez pas ? Je suis censé être votre ennemie. »

C’est bien de parler de leurs sœurs, mais est-ce que cette discussion menait quelque part ? Oh certes c’était intéressant de rencontrer la deuxième tête la plus recherché de Belfast, mais au finale, Destiny s’intéressait que très peu à la politique. Elle préférait laisser jouer Drake le rôle de politicien. Mais elle se rappelait quand même qu’à une certaine époque Kryssov travaillait pour O’Brian. Les raisons de leur conflit… Ah encore une fois cela ne l’avait jamais intéressé. Tout le monde se dispute et la plupart du temps c’est pour des conneries. Chacun son service. Et à cette époque Destiny devait encore tenir à l’œil Nolan qui était dans le gouvernement contre son grés, alors vous comprenez bien qu’elle avait d’autres centres d’intérêt.

« Vous croyez vraiment aux paroles revendiqués par Smith ? Que la rébellion est la meilleure solution à tous nos problèmes ? «

Faut être con pour penser un truc pareil. Les Davenport n’était plus là, ils avaient réussi leur coup… Pourtant Belfast n’allait pas plus mieux. Certes elle avait joué un grand rôle là-dedans en forçant Wilson sur le trône, mais est-ce que Smith aurait été mieux que Wilson ? Et puis plutôt mourir que d’avoir la personne responsable pour la mort de sa sœur en tant que dirigeant. C’est en examinant Sevastien, que Destiny se rendait compte de l’ironie de toute cette situation. Il combattait le gouvernement il combattait Drake… hors d’ici quelques mois ils seront quasi beau-frères…. C’était sur le point de sortir de sa bouche, mais elle ravalait rapidement ses paroles et sa salive.


_________________

They say a picture says a thousand words
But I would trade a thousand pictures to hear one of yours
And I'm jealous of the angels cause they see you every day
And I see you when I'm dreaming. But it doesn't feel the same.
I Miss You, Sis' RIP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


REBELLE — Identifié(e)


Sevastien Kryssov


REBELLE — Identifié(e)

arrivé(e) le : : 27/02/2013
j'ai beaucoup participé : : 121
emploi : : Anciennement Agent secret russe


Qui suis-je ?
Disponibilité RP :: Open

MessageSujet: Re: Et si on creusait déjà nos tombes?    Ven 12 Juin - 9:19

« De toute manière… Personne ne mérite de partir …  Mais c’est le cycle de la vie. »

C'est pas totalement faux, je suis bien d'accord. Il n'y a que les hommes qui se font la guerre entre eux, il n'y a que les hommes qui jouent à dieu. Aucun autre animal n'a eu la bétise de faire cela. Les êtres humains sont très probablement, et à mon humble avis les plus imbéciles de tous les animaux, sans oublier les plus laches, les plus traitres, les plus... horribles. Mais il est vrai que personne ne mérite de mourir avant son heure. Et oui, contre la mort de toutes manières, on ne peut rien y faire.

« Pourquoi est-ce que vous ne tirez pas ? Je suis censé être votre ennemie. »

Je lève le regard des tombes qui nous entourent pour la fixer elle. Ma main est en effet, pas bien loin de mon arme, tout comme la sienne, mais non seulement je ne cherche pas à la mettre en joug, mais en plus, je n'ai aucune envie de la tuer. Je ne veux pas m'enfoncer dans les abymes des tueurs en série, sans remord et sans pitié. Je le suis déjà : sans remord et sans pitié, mais il n'y a qu'un pas à faire entre l'intelligence et la connerie. Et tuer pour mon bon plaisir, ce n'est pas ce que je veux. Je n'ai jamais voulu ça. Finalement, j'ouvre la bouche.

- Ce n'est pas contre vous que j'ai des griefs.

Alors pourquoi vouloir la tuer? Elle est une scientifique, elle fait son boulot. Elle peut faire des expériences sur des êtres vivants, je m'en fiche. C'est pas mon problème. Mon seul et unique problème, c'est John O'Brian. Autrefois, dans ma vie d'avant, j'obéissais aux ordres. On me disait de torturer quelqu'un, je le faisais. On me disait de kidnapper un gamin, je le faisais. Néanmoins, trahir, ça non. Jamais. Il m'a volé la seule et unique chose que j'adorais, qu'il me restait. Et ça, je l'ai aussi pris comme une trahison. Deux fois il m'a trahi et je ne peux pas le pardonner. Jamais. Alors c'est pas contre les petites expériences de Madame Snow qui me dérangent, c'est John O'Brian. J'aurai ce fils de p***. Je l'aurai et je le ferais mariner, je le torturerais, le soignerais pour encore le torturer. Et ça, le plus longtemps possible. Quitte à tout perdre une fois de plus.

« Vous croyez vraiment aux paroles revendiqués par Smith ? Que la rébellion est la meilleure solution à tous nos problèmes ? «

Je sors de mes pensées quand elle prononce le nom de Smith. Smith, celui que je considérais encore il y a quelques temps comme mon frère. Et j'avoue que ce n'est pas lui qui a tous les torts, ce que j'ai fait à sa fille est terrible aussi. Je n'aurai pas dû, ou alors... je ne sais pas, j'aurai dû lui en parler. Mais je ne suis plus moi-même depuis que O'Brian a été capturé avant le changement de gouvernement. Vitalia m'obsède et je sais que ce n'est pas bon, je ne suis pas objectif. Mais pour en revenir à Smith :

- Non. Se rebeller n'a jamais été une solution. Mais c'est la seule qui nous reste. Smith pense ce qu'il veut, c'est pas mon problème.

Pour laisser reconstruire, il faut laisser le temps faire son oeuvre et la patience est de mise. Mais avec une dictature, il n'y a qu'une seule forme de survie : la rebellion. Quand les Davenport ont demandé de l'aide, Vitalia et moi, nous avons accepté, parce que se rebeller n'était pas une solution, déjà à ce moment-là. Mais depuis la trahison de John O'Brian, je n'ai pu rester dans ce camps, alors oui, j'ai changé, je me suis rebellé, parce qu'il ne restait que cela à faire. Contre la dictature, la trahison. Smith et moi, on ne se bat pas pour la même chose. Je me fiche de qui gouverne et quel genre de gouvernement cela devient. Mais personne ne touchera plus jamais à ma soeur.

- Et vous, pourquoi vous ne tirez pas? Je suis un homme recherché, un animal traqué... Vous n'avez pas des expériences à tester?

Dire que je la prends pour le Docteur Frankenstein, c'est bien peu dire...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


TÊTE — Le Nez


Destiny Snow


TÊTE — Le Nez

arrivé(e) le : : 17/12/2012
j'ai beaucoup participé : : 612
emploi : : responsable du nez


Qui suis-je ?
Disponibilité RP :: Open

MessageSujet: Re: Et si on creusait déjà nos tombes?    Dim 21 Juin - 20:13

Pourquoi Destiny ne tirait pas? Parce qu’elle n’aimait pas les armes à feu, parce qu’elle ne voyait aucun intérêt à le tuer… même si il était un rebelle… A vrai dire Kryssov méritait de mourir autant que Smith. Mais pour l’instant sa mort ne lui rapporterait moins que sa vie. Elle haussait les épaules.

« Je suis une mauvaise tireuse… Et j'ai assez de cobayes dans les cachots. »

Du moins si on devait comparer la compétence de tir de Destiny avec ceux de Kryssov…. Et pour les cobayes? Bah elle se fichait de sa réputation. Les gens pouvaient parler, cela ne la touchait pas. Elle l’observait, il y avait quelque chose qui lui trottait en tête mais pas sure que ça soit une bonne idée… Ah et puis tant pis, elle n’a jamais remis ses idées en question, pourquoi est-ce qu’elle devrait le faire aujourd’hui ?

« Et si je vous dis que je pourrais vous faire voir votre sœur pendant quelques minutes ? »

Mais avant même de voir sa réaction, la jeune scientifique continuait.

« Bien sûr il y a des risques et les retrouvailles ne seront que très court… Mais au moins vous l'auriez revu… En contre partie pour chaque minute passé avec votre sœur il faudra que vous me livrer un rebelle… Nom et lieu pour le coffrer… Et cinq rebelles avant les retrouvailles… Le reste après…. »

Qu’est-ce qu’elle n’aurait pas donné pour revoir rien que quelques secondes sa sœur… Peu importe les conséquences, peu importe ce qu’elle aurait dû donner… Elle l’aurait fait. Mais peut-être qu’elle se trompait. Peut-être que Sevastien et elle ne se ressemblaient pas autant qu’elle le pensait… Elle sortait une carte de sa poche et la lui tendit. De toute manière dans une guerre il y a toujours des gens qui tombent. Au final, il cherchait sa sœur depuis des années. Il pouvait la parler, la toucher et la voir… La seule chose qu’il devait faire c’était de livrer un nom et un lieu où on pouvait attraper un rebelle. Une minute contre un rebelle. Il avait bien fait pire que ca. Enfin de toute manière c’était à lui de prendre cette décision.

« Mon numéro privé… Je me doute bien que vous n'allez pas vous décider sur un coup de tête. Mais réfléchit et ditez-moi quoi… Cependant je vous préviens… Vous avez quinze jours pour vous décider. Cela ne peut se faire que pendant la fête d’anniversaire de Drake. C’est la seule occasion ou je pourrais vous faire rentrer dans le labyrinthe sans attirer l’attention des gens. «


_________________

They say a picture says a thousand words
But I would trade a thousand pictures to hear one of yours
And I'm jealous of the angels cause they see you every day
And I see you when I'm dreaming. But it doesn't feel the same.
I Miss You, Sis' RIP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Et si on creusait déjà nos tombes?    

Revenir en haut Aller en bas
 

Et si on creusait déjà nos tombes?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ IN SECULA SECULORUM :: La Ville de Belfast :: « Cimetière »-